Glossaire

C

Centre d’excellence :

Regroupement géographique d’entreprises et d’organismes (recherche, enseignement, services) regroupant des compétences métiers (savoir-faire et technologies) dont l’excellence est reconnue au plan international.

Cluster :

(définition régionale)

On utilise le terme de cluster pour désigner un lieu (géographique) présentant une concentration au dessus de la moyenne de sociétés industrielles et d’organismes de recherche et d’enseignement supérieur, opérant dans un domaine particulier à un niveau de classe internationale ou visant à le devenir rapidement ; chaque domaine étant renforcé par la présence d’un capital risque et l’appui de l’état et des collectivités territoriales. L’ensemble de ces acteurs partageant une vision commune de sa dynamique de croissance et de sa stratégie d’innovation (communauté d’intérêt).

(définition de Michael Porter, 1998)

Geographic concentrations of interconnected companies, specialized suppliers, service providers, firms in related industries, and associated institutions (for example, universities, standards agencies, and trade associations) in particular fields that complete but also cooperate.

D

Districts industriels :

Regroupements géographiques d’entreprises dans un même secteur d’activité marqués par leur capacité d’adaptation aux évolutions des marchés et leur faible taux de chômage. Ce modèle italien à l’origine a plusieurs spécificités, notamment son ancrage historique et la forte collaboration entre entrepreneurs qui puisent dans un tissu de relations informelles.

F

Filière :

On retiendra plutôt la notion de filière industrielle plutôt que technologique. Regroupement de compétences d’activités complémentaires capables de s’organiser en une chaîne de valeurs regroupant l’ensemble des compétences permettant de satisfaire les besoins d’un marché.

I

Incubateur :

Les incubateurs sont nés de la loi sur l’innovation de 1999. Ils ont pour mission de favoriser l’émergence et la concrétisation de projets d’entreprises innovantes valorisant les compétences et les résultats des laboratoires des établissements d’enseignement supérieur et des organismes de recherche publics.

P

Parc scientifique :

Nés dans les pays anglo-saxons, aménagés à l’initiative des universités et à proximité des campus, leur développement est lié aux firmes possédant un département de « recherche et développement » en croissance ou déjà renommé, associé avec les laboratoires universitaires et avec d’autres unités subordonnées. Cet ensemble se compose de bureaux, de laboratoires et d’ateliers (Exemple classique de Cambridge Research Park en Grande-Bretagne). Les technopôles français s’inspirent souvent de ce modèle.

Pôle de compétitivité :
(Définition donnée par le Gouvernement Français)

« Un pôle de compétitivité se définit comme la combinaison, sur un espace géographique donné, d’entreprises, de centres de formation et d’unités de recherches publiques ou privées, engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets communs, au caractère innovant. Ce partenariat s’organisera autour d’un marché et d’un domaine technologique et scientifique qui lui est attaché et devra rechercher la masse critique pour atteindre une compétitivité mais aussi une visibilité internationale » (Circulaire 25 novembre relative à la mise en œuvre de la politique des pôles de compétitivité)

S

Systèmes productifs locaux (SPL) :

La notion de SPL recouvre : Une organisation productive particulière localisée sur un territoire correspondant généralement à un bassin d’emplois. Cette organisation fonctionne comme un réseau d’interdépendances constituées d’unités productives ayant des activités similaires ou complémentaires qui se divisent le travail (entreprises de production ou de services, centres de recherche, organismes de formation, centres de transfert et de veille technologique,etc…).

T

Technopôle :

Support de la politique de développement d’un territoire à partir de l’innovation, la technopole favorise la fertilisation croisée. Création d’activités innovantes, animation et mise en réseau des compétences, promotion du territoire : telles sont les différentes composantes de la dynamique technopolitaine. Le label technopole est décerné par France Technopoles Entreprises Innovation, relais national de l’IASP (International Association of Science Parks).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s