Entretien avec System@tic

France2.fr avait mis en ligne en novembre 2006 un entretien avec l’un des dirigeants d’EADS, parallèlement responsable de la communication du pôle de compétitivité francilien System@tic Paris Région, l’occasion de souligner l’importance du rôle que peut jouer un pôle de compétitivité au niveau local.

En voici les premières lignes:

Jean-Louis Lacombe, vice-président d’EADS chargé de la technologie et de l’innovation, est également responsable de la communication du pôle de compétitivité System@tic Paris Région.

Pourquoi System@tic s’est-il installé précisément dans la zone Saclay-Orsay ?

L’avantage de ce pôle est qu’il s’appuie sur un parc de recherche comme Digiteolabs qui permet de développer les partenariats. Alors que, justement, l’un des problèmes classiques de la recherche française est son faible niveau de partenariat, contrairement à ce que l’on peut voir aux Etats-Unis.

De plus, la région offre une excellence scientifique grâce à des laboratoires de qualité mondiale qui, jusque-là, n’avaient pas mesuré tout l’intérêt d’un regroupement. L’ensemble est tout à fait crédible pour des grands industriels. Il réussira d’autant mieux qu’il aura un pouvoir décisionnel propre, ce dont, en temps ordinaire, les unités de recherche qui le composent ne disposent pas.

Pourquoi de grandes entreprises comme la vôtre s’investissent-elles dans un pôle comme System@tic ?

Un groupe comme EADS est engagé au niveau mondial. Mais il n’en est pas moins important d’avoir des ancrages locaux excellents qu’il faut optimiser. Car l’innovation vient souvent des situations locales. C’est un levier supplémentaire pour l’efficacité d’une stratégie mondiale.

D’où la nécessité de renforcer les échanges et la coopération dans ce cadre. La proximité créé une richesse propre. Il est ainsi préférable de travailler avec le numéro deux d’une spécialité installé dans un environnement proche, plutôt que d’aller chercher le numéro un mais qui est installé très loin. Autrement dit, le classement théorique est pondéré par la facilité d’accès.

Pour nous, les facteurs de réussite, c’est une excellence mesurée (par des publications etc…) et la possibilité de construire des partenariats. Le pôle de compétitivité joue donc un rôle très particulier en nous offrant un véritable écosystème nous permettant de rencontrer de bons laboratoires et de bonnes PME Il offre ainsi la possibilité de dialoguer non seulement avec un acteur mais avec toute une chaîne d’acteurs.

Pour lire la suite de l’entretien, veuillez cliquer ici.

Source: France2.fr 26/11/06

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s